Social Media Marketing dans les clubs de remise en forme – resumé

September 12, 2017

 

 

 

Il semblerait que le B2C se passe principalement le dimanche ! et que 70% des business utilisent Facebook, mais, à mon avis, principalement via le logo « f » de facebook, et sans vraiment s’impliquer plus avant... 26% du trafic internet se fait via facebook et 3.6% via twitter, ce qui ne signifie pas que twitter soit moins efficace pour le B2B et le B2C, car sur facebook, la majorité l’utilise de manière plus « sms » et surtout pour leur propre vie privée...

Idées, conseils et règles de 1 à 73 (il devrait bien y en avoir une ou deux à retenir dans tout ça) :

  1. Les réseaux sociaux sont des places de jeux et non des bureaux de promotion ! Focalisez- vous sur les relations et non sur la promotion de vos produits ! La pub sur les smartphones se nomme « App » !

  2. Commencez avec « la fin à l’esprit », soit comment vous allez pouvoir mesurer l’efficacité de vos démarches et en particulier quelles démarches vous correspondent...

  3. Sur « Pinterest » vous trouverez des règles d’utilisation vous donnant un aperçu des clarifications à apporter dans votre relation avec vos interlocuteurs (membres ou
    « partenaires de jeu »), afin d’éviter les dérapages inutiles...

  4. Surtout ne craignez rien et agissez en tant que facteur « du positivisme » : désignez un modérateur (ombudsman du club) dont le doigté servira à désamorcer les critiques
    « abusives » ou ne menant nulle part, et à constamment garder un discours résolument positif et intègre, restant au-delà de la « bave du crapaud »...

  5. Suivez un plan structuré et planifiez une véritable stratégie vis-à-vis des réseaux
    sociaux : le but final étant la « monétisation de votre temps et de votre participation à la vie du ou des réseaux choisis ! ». Revoyez vos buts mensuellement et développez votre suivi en vous aidant par exemple de sites appropriés, tel « Mashable.com » (en anglais).

  6. Les réseaux sociaux ne sont pas prêts de disparaître, même si leur technologie et leurs modes de fonctionnement se modifient constamment, commencez sans tarder ! Le 1er pas consistant à créer votre propre plate-forme.

  7. Fixez vos buts et ce qui vous tient à cœur d’avoir pu accomplir via ce biais. Avec qui voulez-vous communiquer, et de quelle manière ? De quelles technologies et/ou techniques allez-vous avoir besoin ? Les vidéos prenant le pas sur le texte...

  8. Soyez présent et restez-le ! Une présence est un « être vivant » ! Répondre demain à une question d’avant-hier n’est donc pas en adéquation avec ce média ! Et annoncez vos modifications de programme trop en avance ou trop tard mettra fin prématurément à votre « présence » !

  9. Faites du « prêt-à-porter » et taillez-vous un costume sur mesure en vous aidant de tous les logos, badges, schémas, raccourcis, etc. mis à disposition par les différents réseaux.

  10. La clef du succès s’appelle : écoute, engagement, présence et développement des relations. Il n’existe plus de faux-fuyants ! Il faut assumer... Bref, c’est le plus dur !

  11. Acceptez la règle suivante : mieux vaut connaître ce que pensent vos membres avant vos concurrents! Prévoyez un « plan d’évacuation » ! Comme les réseaux fonctionnent en temps réel, il peut s’avérer utile d’avoir prévu des « routes de sortie » en cas
    « d’incendie »... Ce « plan de réactions » devrait contenir :

    • -  Que faire du langage abusif, retord, sexiste, injurieux, etc. !

    • -  Comment réagir à une tendance « enfouie » dans les commentaires négatifs !

  • -  Qui va répondre et/ou que répondre ou faire, lorsque la personne responsable n’est pas là ou plus adaptée à la situation,   car celle-ci devient « hors de contrôle » !

  • -  Collectionner les commentaires « moins positifs » de telle manière à pouvoir les utiliser dans un but éducatif et pour développer les qualités du personnel !

  1. Utilisez les réseaux sociaux pour améliorer les ventes et la fidélisation ! Mesurez ces facteurs ! Développez un système-statistiques sur lequel reposer vos modifications et d’adaptation de « comportement » !

  2. N’acceptez pas d’être muselé par une organisation à laquelle vous appartenez ou par des partenaires « trop frileux » ! Les bénéfices des réseaux sont tels, qu’il faut préférer vos activités en leur sein que des partenariats castrateurs !

  3. Utilisez les possibilités de communiquer en « real-time » - annulation de cours, changement brusque d’horaire, etc. seront alors reçus « on time » par les concernés, qui vous le revaudront, tout comme le personnel concerné !

  4. Les réseaux sociaux sont synonymes de « communication gratuite », soit au sens publicitaire du terme, offrant la possibilité de parler de vos offres et promotions gratuitement et en tout temps, MAIS PAS N’IMPORTE COMMENT ! Apprenez le langage « social media » - et donc à faire « monter la sauce » ! Quelques livres de référence : Taper « utiliser facebook professionnellement » sur www.amazon.com !

  5. Utilisation de Facebook : que vous n’ayez pas envie de flirter avec ce réseau est une philosophie respectable, MAIS PAS FINANCIEREMENT RESPONSABLE ! Développez au moins une page personnelle du réseau choisi – un site internet c’est bien, mais votre page, p.ex., facebook, vous permet de communiquer en temps réel avec vos affiliés !

  6. Créez une « facebook page – the wall = un mur facebook » - une page pour votre club. Enregistrez-vous sur Facebook et suivez les étapes proposées aux « firmes » ! Faites-vous une opinion en consultant les pages d’autres clubs vous ayant précédé sur ce terrain. Remarque : placez le logo « F » de Facebook N’EST PAS un profil Facebook commercial (page Facebook) ! ET ENCORE MOINS une solution pour répondre aux attentes de vos

    « afficionados » ! Il va falloir de « L’HUILE DE COUDE » ET UNE VERITABLE IMPLICATION ! Le « F » est « Fallacieux », mieux vaut ne rien mettre si vous ne voulez pas vous impliquer !

  7. Choisissez une image REPRESENTATIVE de votre club et de ses activités (Cover Photo)! Et n’oubliez pas que vos goûts ne sont pas forcément représentatifs du goût général moyen de vos interlocuteurs ! MIEUX VAUT LEUR DEMANDER LEUR AVIS, de manière humble et auto-critique ! Proposez plusieurs photos (c’est un jeu, on vous l’a dit), et demandez de voter pour la plus « représentative », par exemple ! Le but étant de changer cette photo chaque 1er du mois, afin de plaire à tout le monde! (En fait, c’est dans le but d’être

    « vivant » et donc toujours en mouvement !)

  8. Par opposition à la « cover photo », il y a la « profile picture », c.à.d. celle définissant

    votre caractère de base – soit ce que devrait représenter votre logo ! Là encore, il est possible de la changer régulièrement, toujours en essayant de rester en accord avec votre philosophie et style de club – ciblé santé = photo sur un test représentatif, puis sur un partenariat avec une assurance, puis sur un programme de bienfaisance en faveur des enfants obèses, etc. etc.

  9. Référencez votre page Facebook et les autres sur votre site internet et vice-versa ! Ce sera le bouton « like » pour l’un, le bouton « follower » pour l’autre, etc. etc

  10. Ces « boutons » vous permettent EN TEMPS REEL, de savoir qui a « aimé », « transféré », « commenté » ET DONC DE FAIRE VIVRE vos informations et interactions ( http://www.addthis.com/social-plugins#.UWAAFVdu_Iw )

  11. Utilisez les « management tools » situés en haut des pages, jetez un œil par exemple sur

    www.facebook.com/about/pages

  12. Créez alors des raisons de communiquer et développez des conservations avec vos
    « fans » et vos membres, dans l’optique d’augmenter leur loyauté. Soyez donc le plus personnel possible.

  13. Sur Facebook, le but est d’augmenter le nombre de « followers », et donc de leur rendre votre page attractive ! Ce qui signifie de poursuivre des buts « éducatifs » et
    « informatifs » assez riches et renouvelés pour que ces personnes cliquent sur la page, où ils trouveront de temps à autre une possibilité de tester une de vos prestations plus ou moins gratuitement...

  14. Une image vaut plus que 1'000 mots, si bien qu’il faut en tenir compte, et accompagner tous vos textes d’une image (c’est valable à tout le moins sur les réseaux tels Facebook, où les communications ne sont pas limitées dans leur taille). Là encore, possibilité de faire proposer des photos aux « fans » ou de critiquer vos propositions...

  15. Nourrissez votre page de nouvelles informations, si possible au moins une fois par semaine – domaine le plus simple = cours collectifs – catégorisez vos suiveurs en groupes tels « Zumba Lovers », « Pilates Enthusiasts » et publiez des « success stories » dans ces différents domaines, avec l’autorisation des concernés, évidemment !

  16. Organisez-vous et planifiez un calendrier sur lequel vous prévoirez vos difféntes offres et propositions, de telle sorte que vous ne vous répétiez pas et que tous les groupes ou catégories en aient pour « leur argent » ! Une solution est de proposer de pouvoir gagner l’un des bons mis à disposition, si bien que celui qui veut l’obtenir doive surmonter un ou deux obtstacles, ce qui prouve son intérêt, et laisse toujours entendre qu’il est rare d’obtenir certains accès « à ce prix-là » !

  17. Evitez les informations « pour tous », réservées plutôt à la recherche de disparus ou en cas d’urgence absolue (le club a brûlé), car même pour un cours annulé, idéalement, il suffit d’informer les amateurs dudit cours... En pensant économiser de l’énergie et du temps, vous diluez l’intérêt de vos messages, ce qui aura pour effet d’augmenter la critique et l’ennui, et par conséquence la désertion de votre page...

  18. Si vous développez en parallèle un ou plusieurs blogs, n’hésitez pas de le(s) relier (via WordPress ou Google, par exemple) à votre page Facebook, cela se fera alors automatiquement et systématiquement !

  19. A la question de savoir si des annonces payantes sur Facebook sont intéressantes, la réponse est : vous serez à peu près le seul de la branche à le faire, et à partir de 100.- Fr. par mois, cela aura un retour assurément supérieur à votre investissement. Ne le criez pas sur les toits, ainsi vous profiterez du « secret » plus longtemps. Une fois tous vos concurrents sur le réseau, l’effet escompté est perdu !

  20. Prenez du recul de temps à autre. Profitez des Rencontres Réseaux Kerstan pour échanger vos constats et revoir éventuellement vos stratégies. Le monde des réseaux évolue vite, et la seule constante, c’est le changement ! Mais toujours dans le but d’apporter un plus à la communauté s’en servant !!!

  21. Un « tweet » est un message-texte (par opposition à photo ou un mixte de différents supports) de 140 signes maximum ! Vous apprendrez rapidement à « circoncir » vos messages... et à proposer des « links » pour leur développement !

  22. La qualité défie la quantité. Tant pour vos « followers » que dans votre assiduité à
    « suivre » différents partenaires ou personnes d’intérêt, la qualité, sur Twitter, va souvent surpasser la quantité ! Gardez-le bien en tête, lorsqu’il s’agira de donner votre accord pour que votre message soit diffusé à des « inconnus »... Le fonctionnement de Twitter est passablement différent de celui de Facebook, par exemple.

  23. 1er défi sur Twitter : le langage (lingo) : tweets, mentions, retweets, direct messages, hashtags, etc. C’est ce qu’on nommera « learning by doing »!

  24. Faites connaître les activités du club et proposez l’accès à différentes photos ou petits films. Un petit message suffit à dire « où »...

  25. Eduquez vos membres et certains « followers », ou du moins proposez-leur l’accès à des articles scientifiques ou ciblés, voire même achetés (sur le New-York Times par exemple). Le savoir se partage sans arrière-pensées, car il vieillit si vite, que demain il sera déjà devenu inintéressant ou obsolète !

  26. Lorsque vous recevez un « link », CHECKEZ-LE toujours avant de le faire connaître plus loin (share ou retweet). Si vous n’avez pas le temps, avouez-le et ne le partagez pas!

  27. Posez des questions. Les « suiveurs » aiment démontrer leurs connaissances, et vous pouvez apprendre plein de choses, notamment une autre manière de répondre aux dites questions ! En posant des questions, on vous octroiera une certaine qualité d’écoute...

  28. Focalisez-vous sur ce que les gens disent de votre club et répondez-y. Qu’un Tweet soit positif ou négatif, il est très important d’y répondre dans les temps impartis... Restez positif et pro-actif. Comme toutefois les Tweets peuvent développer des caractéristiques « inflammatoires », il faut aussi savoir se retirer et partir en « offline » !

  29. Comme avec Facebook et d’autres réseaux, Twitter permet de travailler en temps réel et d’annoncer des changements de dernière minute.

  30. Utilisez les « hashtags » : ce signe « # » permet de catégoriser les thèmes, p.ex. #medicalwellness, #fitness, or #pilates. Les utilisateurs peuvent cliquer sur le « hashtag » lorsqu’ils veulent lire d’autres Tweets sur le même sujet (et qu’il en existe)!

  31. Sur LINKEDIN, les partenaires d’échanges se nomment des « connections ». On peut par contre y inviter qui on veut à devenir une « connection ». Une Company Page peut aussi y être développée, mais sous le nom d’un employé y précisant sa position et avec une adresse mail attachée et connue de Linkedin, car y figurant sur un compte. On peut aussi y envisager de la publicité payante, avec l’avantage de ne devoir payer que lorsque les personnes ciblées manifestent leur intérêt... La communication sur ce réseau y est plutôt de groupe, avec lequel on partage des centres d’intérêts comme un peu sur un blog. Sauf que les gens sont « reconnaissables », et qu’il est possible de faire de la

    « ségrégation » et que toute « connection » désireuse de donner son avis doit avoir au préalable rejoint Linkedin et ouvert un « compte » !

  32. Linkedin est plutôt le réseau permettant de parler de travail et ouvrant des perspectives dans la recherche d’employés... Vos membres deviennent alors des employés potentiels ou mieux, des recruteurs très efficaces !

  33. Linkedin, quoique plus « professionnel », dans le sens de se connecter à des personnes désireuses de parler « business », reste un outil très intéressant pour justement faire connaître vos prestations à des décisionnaires. Seul bémol, la crédibilité sera dépendante du statut de l’expéditeur, et là, seuls les propriétaires ou les managers de club ont leur mot à dire...

  34. Un nouveau gros bras parmi les Réseaux Sociaux est à trouver sous www.plus.google.com ! Créez sans tarder votre « Home page » Google+ ! Vous augmenterez vos chances d’être en tête des recherches sur le moteur du même nom, car vous allez augmenter votre « ranking » Google ! Sur Google+, on va parler de cercles : famille, amis, connaissances et ceux que vous suivez ou voulez suivre ! Ici, tout peut être communiqué : texte, photos, links, vidéos et même la situation (location Googlemap). Votre contenu apparaîtra sur la page des personnes inscrites dans le même cercle que le cercle de destination de votre message !

  35. Profitez des filtres offerts pour différencier vos amis de votre famille et de vos
    « simples » membres ! Vous pouvez aussi ajuster la taille des contenus possibles que vous acceptez de recevoir des cercles respectifs ou qu’ils peuvent lire de votre communication originale !

  36. Vous pouvez suivre votre courrier à la trace (style DHL), et voir s’il a fait de « l’inter- cercles », s’il n’a pas été redistribué ou encore partagé. Cela permet de « stratégifier » sa publicité sur la plate-forme de Google+.

  37. Pourquoi ajouter encore une page Google+ si on en a déjà sur Facebook et/ou Twitter ? Simplement pour les avantages cités sous 45 et parce que vous n’avez pas besoin de vous impliquer au-delà d’une simple page Google+ ! Cela vous permettra de mesurer l’impact de cette page avant de vous impliquer éventuellement plus avant ou de modifier votre stratégie en vous retirant peu à peu d’un autre réseau...

  38. LES APPLICATIONS pour votre Smartphone (mobile phone applications, plus couramment nommées « App ») ! S’IL EST DE BON TON DE PROMOUVOIR TOUS TYPES D’APPLICATIONS, IL RESTE CONSEILLE D’INTERDIRE TOUT TEXTO, TOUT SMS, TOUT APPEL ET TOUT MAIL AU SEIN DE VOTRE CLUB DURANT LA PRESENCE DU MEMBRE (cela afin de garantir le plus possible la privauté et éviter les éventuelles photos « balladeuses » en live !) ET NOTAMMENT DE VOUS EVITER DE PASSER POUR LE COMPLICE DE TELLES ACTIONS ! Une fois le membre sorti du club, vous serez « blanchi » quant à ses éventuels agissements illicites!

    Les deux applications majeures sur le marché pouvant vous garantir plus de trafic et des nouveaux membres semblent être proposées par les sites les plus établis du moment www.foursquare.com et www.yelp.com (ce qui n’élimine pas les autres ou les « pas encore connus » !) ! Par exemple, Foursquare alloue des points et des « badges » à ses utilisateurs. Cela pourrait signifier qu’à chacune de leur venue au club, vos membres reçoivent un point Foursquare, leur donnant des rabais dans les commerces affiliés, comme vous, à Foursquare... Il y a différents « Foursquare » sur le marché, à vous de trouver le plus représentatif de votre ville auprès des personnes les plus ciblées pour vous ! En tous les cas, ANNONCEZ HAUT ET FORT VOTRE UTILISATION DU SITE, et créez un compte utilisant les « tools » mis à disposition gratuitement !

  39. Encouragez ensuite les membres à partager leurs impressions lors de chaque « check-in »

    ou venues au club, tant sur Facebook que sur Twitter. Plus vous donnez des raisons à vos clients de procéder de la sorte et plus vous obtenez de retours ! C’est c... omme vous dites, mais c’est gratuit et c... comme la lune pour ce qui est de la mise en place !

  40. Elisez un « maire » ! Une personne peut être élue « maire » par le fait qu’elle a été la personne venant le plus souvent au club pour profiter d’une prestation « X » durant les deux derniers mois. Offrez-lui un cadeau et remerciez-la de son engouement.

  41. Créez des événements spéciaux, et qui pourraient être réservés uniquement aux utilisateurs de votre application... et donc aux prospects se la procurant ! Quelques exemples de promotions-types et liées à cette application « Foursquare » :

    • -  25% de remise à notre boutique si vous passez au club aujourd’hui !

    • -  Au 2ème check-in de cette semaine, vous recevez une bouteille d’eau offerte

    • -  Sandwich gratuit au bar pour toutes les personnes arrivées entre 11h00 et 11h30

  42. Utilisez le « Merchant Dashboard » ! Profitez des statistiques du site, qui vous proposent,

    EN TEMPS REEL, les chiffres suivants : check-ins totaux du jour, visiteurs les plus récents, visiteurs les plus fréquentants, ratio homme-femme, l’heure à laquelle tel client vient et quelle proportion des clients sont sur Twitter ou Facebook. Pour générer des prospects, vous pouvez proposer des « passez au club aujourd’hui et recevez la possibilité de tester telle ou telle prestation pour 1€ seulement ! » !

  43. www.yelp.com : « Yelp est la manière fun et easy de trouver et de parler des meilleurs (et moins meilleurs) businesses locaux. Yelp recense déjà 100 millions de visiteurs mensuels... A ce jour, les « Yelpers » ont déjà rédigé plus de 50 millions de résumés sur les magasins ou firmes de leur ville. Lire régulièrement les commentaires sur votre club, une fois que vous avez éditez votre « free business account ». Permet de communiquer au niveau « privé » comme au niveau « public » avec vos membres, ainsi que d’apporter autant de mises à jour que vous le voulez...

  44. L’App « Yelp » diffusera vos propositions, promotions ou autres offres sur les smart phones de vos clients, comme pour Foursquare. Une offre possible : « 1 free entrance to our fitness area ! Découvrez sur « Yelp » pourquoi nos clients nous aiment tant ! »

  45. Le site envoie hebdomadairement un calendrier des activités de la communauté à laquelle vous êtes rattaché. A vous de profiter de ces publications « neutres » pour promouvoir des événements que vous « sponsorisez », du style : « Nordic Walking avec un médecin du sport », « Mini Trampolin pour enfants dont le BMI est supérieur à 30 »

  46. Yelp encourage les « reviews », soit les témoignages réels. Si bien qu’il efface les témoignages sélectionnés. Intéressant si votre club est « bon » ou qualifié de tel ! On peut dire que « Yelp » est une application pour Premium Club !

  47. Il est aussi conseillé de répondre, tant sur les plans privés que publics, aux témoignages et remarques faites à votre encontre. Avantages : l’éditeur du courrier doit décliner son identité via une vraie photo de lui/elle ! Et vous avez la possibilité de répondre soit pour « tous les lecteurs du message », soit uniquement à la « photo » ! Evidemment que

    « Yelp » s’appelle autrement dans votre zone, mais le système a fait ses preuves, puisqu’il satisfait plus de 100'000'000 de personnes par mois !!!

  48. Les services permettant de diffuser ou d’échanger des photos et des vidéos offrent souvent aussi une partie « réseau social »... Selon une étude à lire sous le lien (http://pewinternet.org/Reports/2012/Online-Pictures.aspx), presque la moitié des photos et vidéos publiées sont personnelles, alors que 40% sont « empruntées » ! On peut dire ce qu’on veut des médias sociaux, mais ce qui est sûr c’est qu’ils tendent vers le « vrai », surtout si ils couvrent un grand nombre de personnes, car sur le nombre, il y aura bien quelqu’un connaissant la vérité et pouvant la démontrer ! Facebook est le dominateur du secteur photos/vidéos, aussi, avec 66% du marché, suivi de Linkedin (20%), Twitter (16), Instagram et Pinterest (12) et finalement Tumblr (5), au 9 octobre 2012 et selon www.ragan.com.

  49. Quel que soit le fournisseur, il faut toujours commencer par créer un compte. C’est souvent situer en haut de la « home page », et du style « join us » ! MAIS, PLUS PRATIQUE, c’est de créer un compte via son principal outil de communication, car alors toutes les données seront automatiquement « transférées » (linkées) sur le nouveau compte et vice-versa ! LE BUT EST D’AVOIR TOUS VOS RESEAUX RELIES (LINKES) ENTRE EUX !

  50. Commencez à envoyer vos « pins » (d’où le nom Pinterest). Un « pin » peut être créé via des images du web ou issues de votre ordinateur. AU NIVEAU DU CLUB, créez des
    « pinboards » ou « bulletin boards » online, et correspondant aux différentes catégories de votre choix : relatif au club lui-même, à la santé (health), à la branche du fitness, etc. Un board contient donc tout plein de « pins ». ET sur votre site, vous pouvez alors apposer le « Pin It Button » pour y accéder plus facilement et augmenter le trafic sur vos boards !

  51. C’est le moment de trouver des partenaires avec qui vous mettre en réseau(x) afin de promouvoir certains événements, certains programmes ou certaines activités. Cela va du restaurant vous fournissant les pizzas ou un traiteur, aux médecins du sport avec qui vous cherchez un moyen « propre » de coopérer. Idéalement la ville ou la mairie, pour ce qui concerne, p.ex., les activités indoors dans le domaine de la perte de poids... Soyez créatif !

  52. Comme sur tous les réseaux, soyez authentique ! Et c’est le goût de vos « suiveurs » qui décidera de ce qui plaît ou pas ! Sorry about that !

  53. Les « pins » se doivent d’être « sourcés », soit d’en déclarer l’origine ou la source ! Ceux qui les découvrent peuvent ainsi faire des recherches ou des liens, sans devoir vous demander d’où ça vient... Idéalement, proposez des « pins » intéressant un maximum de personnes et originaux ! Be creative !

  54. YouTube peut sembler plus « porteur » dans le domaine des vidéos, car n’oubliez pas qu’il appartient à Google, et donc qu’en éditant nombre de vidéos sur YouTube, vous serez mieux référencé sur le moteur de recherche du géant américain ! Vous pouvez là encore, « customiser » votre page (appelée « canal » dans ce cas) YouTube, d’où partiront et atterriront toutes vos vidéos partagées dans un sens ou dans l’autre ! Déterminez finalement quels genres de vidéos vous voulez créer ou échanger et comment vous allez les utiliser : visualisation en interne, uniquement pour les membres affiliés, uniquement en « B2B » avec vos partenaires sur la ville, dans le cadre de votre association, etc. etc.

  55. Exemple concret pas trop dénué de sens : proposez un concours des meilleurs vidéos de vos membres dont le contenu leur appartient et retraçant les bienfaits de leur appartenance au club ou les améliorations ressenties depuis qu’ils sont membres...

  56. Un autre site, www.flickr.com, appartenant à Yahoo celui-là, permet non seulement de faire du « pinterest », avec quelques plus : il y a un compte gratuit, et un compte professionnel. Le « Pro » permet de charger un nombre illimités de photos et vidéos, de les organiser semble-t-il au mieux, et surtout, de gérer votre page d’accueil aussi avec des photos et des vidéos, AVEC LES DEUX AVANTAGES, de voir cette page simultanément sur vos autres plate-formes, et de pouvoir utililiser un « geo tagging », soit une identification géographique, tout en interférant avec d’autres « apps » de votre répertoire. Idéalement, les photos et les vidéos sont les vôtres...

  57. N’oubliez pas, si vous faites appel à (aux) « flickr », de relier votre page aux
    « updates » (mises à jour) de votre page Facebook, pour que vous deux pages soient toujours mises à jour en même temps !

  58. Pour ajouter du « fun » à vos photos, vous pouvez les charger sur une application Apple du nom de « instagram » qui vous permettra de leur donner des effets de couleurs et de distortion, puis de les diffuser sur tous les réseaux de votre choix. Vous pouvez même, une fois l’une ou l’autre photo « localisée » (localisation indiquée avec la photo), vous retrouvez localisé sur Foursquare. Instagram est gratuit tant sur « Apple Store » que sur « Google Play Store » !

  59. Un dernier venu intéressant dans ce domaine se nomme « Tumblr ». Ce qui est intéressant avec ces différentes plate-formes, c’est qu’elles permettent d’éditer des messages principalement visuels et de manière « neutres », c’est-à-dire à partir de la plate-forme, par opposition d’à partir de votre page web ou de votre adresse mail ou de votre messagerie ! Certaines, dont « Tumblr » permettent de dialoguer sans autre, comme sur un blog. En résumé : utilisez-en tout d’abord deux, p.ex., « flickr » et

    « flackr », et comparez-les, AVANT DE VOUS LANCER dans une « orgie de plate-formes »

    sans « queue ni tête »!

  60. MAIS au-delà de tout ceci, ce qui fera la base de votre dialogue, ce sera toujours votre

    site internet, qui doit répondre à quelques critères :

  61. Pour votre publicité au niveau du smartphone, il faudra passer par différentes « Apps »,

    ce qui demande de tenir compte des habitudes d’utilisation des abonnés. Vous devez apporter de véritables avantages à ces personnes. Les Apps se divisent en 5 domaines principaux : I. Animation (jeux, soit 42% de l’utilisation) II. Réseaux sociaux (31% utilisation du smartphone) III. Outils (tools comme cartes, montres, agendas, appareils photos et Email) IV. Aides via « Yelp, TripAdvisor ou Flixster » et V. Les marques telles Red Bull, Nike, etc. Sur les millions d’Apps qui existent, la moyenne des utilisateurs de smartphones en charge 40 et n’en utillise vraiment que 15 ! ET c’est sur ou via ces 15 Apps que vous devez apparaître...

  62. Pour que votre/vos Apps soient bien accueillies, elles doivent s’inscrire dans l’un des domaines suivants : A. Apporter plus de confort, comme l’App des compagnies aériennes, proposant un check-in via le smartphone, ainsi que les horaires live ! B. Apporter une valeur ajoutée « unique », comme p.ex. une App représentant un shop virtuel, où non seulement le client peut acheter vos produits à prix réduits (du Personal Training aux barres céréales, mais aussi des vidéos, des produits de massage, sansoublier vos célèbres T-shirts !), mais aussi certains produits de vos partenaires commerciaux !!! C. Apporter des « avantages sociaux » : ce sont en fait des avantages obtenus par le biais de « relations » convenues via les réseaux sociaux ! Et ce sont des bons tels que des places de cinéma, des cafés, etc. etc. Mais ces bons proviennent de« marques » confirmées, du moins sur votre ville, et uniquement utilisables une fois reçus par un « ami » !!! . D. Apporter des avantages directs ou des « raisons » d’en parler, d’y goûter, de tester ou d’en consommer : sous « l’excuse » de faire telle ou telle action, on recevra en récompense, des Megabytes de musique, ou d’accès internet, ou des avantages chez des partenaires commerciaux ! E. Apporter de la distraction, de l’entertainment et du jeu. Le spécialiste en la matière s’appelle Red Bull qui propose des courses de karting, des combats d’avions, etc. etc. Les développeurs de telles Apps sont légions et donc peu onéreux ! le but final est qu’à chaque clic l’utilisateur soit en contact avec votre logo ou l’une ou l’autre de vos prestations (d’où l’importance que celles-ci soient uniques sur votre zone) !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Social Media Marketing dans les clubs de remise en forme – resumé

September 12, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square